Auteur

Martine Delvaux

Martine Delvaux

Après Les cascadeurs de l’amour n’ont pas droit au doublage, Rose amer et C’est quand le bonheur ?, Martine Delvaux poursuit son implacable autopsie du réel avec Blanc dehors, finaliste en 2016 au Prix des libraires et au Prix du Gouverneur général.

Comme essayiste, elle est également l’auteure de Nan Goldin. Guerrière et gorgone (Héliotrope, 2014) et des Filles en série. Des Barbies aux Pussy Riot (Remue-ménage, 2013).

Martine Delvaux est née en 1968 dans la ville de Québec.

 

 

 

 

 

Crédit photo: Toma Iczkovits

Livres

Revue de presse

« À l'occasion des deux essais "Guerrières et Gorgones", entrevue en commun de Martine Delvaux et Catherine Mavrikakis. »

« Martine Delvaux s'entretient avec Elsa Pépin sur l'Art, sur la mythologie, sur la transfiguration et sur Nan Goldin. »

« 

Vivre entre les points.

Entrevue avec Martine Delvaux pour la sortie de Blanc dehors.

 »

Mäx Lachaud Obsküre Magazine Elsa Pépin Rature et Lit Valérie Lessard Le Droit

« Q : Quelles sont vos routines d’écriture? R : Pendant longtemps, j'ai écrit dans des cafés. Maintenant, j'écris souvent à la maison. Mais ce que j'aime surtout, c'est de me transposer, changer de pays, me parquer ailleurs pour écrire. Je n'écris pas à la main (sauf pour prendre des notes). J'ai vraiment besoin de la machine. Sinon, rien ne se produit. C'est physique! »

« Nan Goldin croit qu'il est possible de saisir le réel, de le mettre sur papier. Je travaille un peu comme ça dans l'écriture. »

Anicée Lejeune Journal Métro Marie-Louise Arsenault Plus on est de fous, plus on lit