Auteur

Olga Duhamel-Noyer

Olga Duhamel-Noyer

Olga Duhamel-Noyer est née en 1970 à Montréal. Elle a publié trois romans, Le rang du cosmonaute (2014), Destin (2009 ; sélection Prix des libraires), ainsi que Highwater (2006 ; finaliste Prix Anne-Hébert). Elle est aussi l’auteure d’un essai, Motel Univers.

 

 

 

 

 

 

 

 

Crédit photo: Toma Iczkovits

Livres

Revue de presse

« En entrevue, Olga Duhamel-Noyer et les auteur.e.s qui l'ont marquée : Duras, Proust, Baudelaire. »

« Le vocabulaire, le soin avec lequel Olga Duhamel-Noyer choisit ses syntagmes, le rythme de séquences d'images, montrent un travail en profondeur qui ne laisse rien au hasard, tout en donnant l'illusion de couler de source, sans effort. »

« Quand les secrets circulent chez Olga Duhamel-Noyer, il en résulte une cartographie complexe reliant les espaces mentaux et imaginaires. La question du territoire, posée depuis la première oeuvre de l'auteurs, demeure liée è la mémoire et à une conception du temps à excaver. »

airelibre.tv Hans-Jürgen Greif Québec Français Marie-Hélène Constant Spirale

« Entretien d'Olga Duhamel-Noyer sur son nouveau roman Le rang du cosmonaute. »

« Entretien avec Olga Duhamel-Noyer à l'occasion de la sortie du Rang du Cosmonaute. »

« 

La conquête de l'espace et du passé.

Entretien avec Olga Duhamel-Noyer à l'occasion de la sortie du Rang du cosmonaute.

 »

CIBL Julien Lefort-Favreau Radio Spirale Marie-Louise Arsenault Plus on est de fous, plus on lit (Radio-Canada)

« Rencontre avec une jeune auteure dont les deux romans, Highwater (Héliotrope, 2006) et Destin (Héliotrope, 2009), constituent déjà une œuvre singulière, la plaçant d’emblée parmi les plus belles plumes de la littérature québécoise contemporaine. Ses livres explorent des territoires peu arpentés. »

« 

Une écriture impressionniste.

Une écriture du réel autonome qui se construit de manière concaincante sur les bases instables d'une mémoire réinventée.

 

 »

« Olga-Duhamel répond à l'entrevue en rafale du journal Métro à l'occasion de la sortie du Rang du cosmonaute. »

Julien Lefort-Favreau Salon double Annie Rioux Ovni no.4 Rachelle McDuff Le métro