Série K

Néons et sakuras

Mère et fille se rendent au Japon à l’occasion de la fête de hanami pour apprendre à «regarder les cerisiers ». À la lisière des codes et des conventions, elles y découvrent une réalité souvent insolite : la minutie d’un maquillage, les yeux pénétrants d’un robot nommé Pepper, l’art des gelées, l’architecture colorée des love hotels, l’hyperréalisme des sampurus – tout ce qu’elles voient leur apparaît sous un angle neuf. Comment ajuster leur regard à ce «monde courbe» ? Voyagerait-on pour ces fulgurants changements d’aiguillages, ces perceptions de scènes que l’on comprend à peine et qui ébranlent les sens ? Ce voyage où tous les repères sont déboussolés trouve son prolongement dans l’écriture.

Sans autre indication que leurs styles distinctifs pour démêler leurs voix, on suit ces deux auteures au plus près de l’émerveillement, de la pensée brute, dans un pays énigmatique qui offre une matière idéale à leur carnet.

 

Paru le 05/10/18

Néons et sakuras

190 pages

9782924666654

MICHAUD-LAPOINTE/
MICHAUD

Revue de presse

« Lire ce roman, c'est avoir l'impression de partager les pas des deux femmes. Les deux autrices manient avec habileté la possibilité d'accueillir le lecteur dans leurs aventures. J'aurais facilement pris un cent pages de plus de ce livre. »

« Choc des cultures, habitudes alimentaires, rencontres inusitées : les courts textes de ce récit de voyage se lisent avec ravissement et curiosité. »

« Que vous vouliez en savoir plus sur le Japon, ou bénéficier du regard attentif et introspectif de deux voyageuses sur un autre mode de vie, ou lire quelque chose de divertissant, Néons et sakuras répond à toutes ces envies. Je vous le conseille ! »

Laurence Lacroix Le fil rouge Amélie Lacroix Maccabée Boucle Magazine Les Herbes folles

« Voyager au Japon à travers ce carnet écrit à quatre mains, entre spontanéité et émerveillement. Étonnante découverte de la saison en cours. »

« Agrémenté d'anecdotes délicieuses et de réflexions personnelles, ce carnet nous permet de mordre à pleines dents dans cette expérience du voyage à deux. Splendide carnet de voyage ! Entrevue avec Alice Michaud-Lapointe à la 33e minute. »

« Rédigés avec la fine autodérision du vertige et la mélancolie de ce que l’on sait éphémère, ces carnets témoignent surtout en filigrane, et sans jamais complètement le dire ainsi, du pouvoir de l’écriture conférant à l’existence un surplus de densité. »

David Cantin Librairie Coop Zone Éric Chouan Mission Encre Noire Dominic Tardif Le Devoir