Essais

Sublime, forcément sublime Christine V.

Précédé du texte "Duras aruspice" de Catherine Mavrikakis

La littérature a-t-elle le droit de jouer les augures ? Peut-elle se faire devin antique, aruspice et prétendre connaître les vérités dernières ?

Vingt ans après le scandale de sa première publication, Sublime, forcément sublime Christine V., de Marguerite Duras, persiste à affirmer une souveraineté totale de la littérature.

 

Sublime, forcément sublime Christine V.

69 pages

9782923511047

Marguerite
Duras

Revue de presse

« Forcément subversive, Marguerite Duras, puisqu'elle entre directement dans le réel pour y puiser la part de littéraire. »

« Une demande folle, qui ne peut être entendue. Mais qui persiste, et signe. C'est peut-être ça, la littérature.
 »

Hélène Gaudreau Nuit Blanche Danielle Laurin Le Devoir