Série P

Vu d'ici tout est petit

Un petit être impossible tapi dans l'ombre observe la vie du Manoir, les gens qui le fréquentent : le personnel des cuisines, le maître d'hôtel, les serveurs, les femmes de chambre, la directrice et les clients. Chaque jour, cette créature entêtée – capable de tout – se rend dans les bâtiments, farfouille sous les grandes tables montées, s'affaire dans les caves, épie les chambres, découvre un monde. Rien ne lui échappe, ni le ridicule de la riche clientèle ni sa perversité. Dans une langue triturée par la naïveté, la créature livre ici le récit hirsute des jours et des nuits du noble lieu.

Avec ce premier roman fluide et frétillant, Nicolas Chalifour modifie les perspectives et ouvre un angle de vue étonnant sur ce microcosme qu'est le Manoir.

« Un livre drôle, amusant, qu'on a plaisir à lire, dans une langue tout à fait neuve, il y a un côté jamais lu ici ! » Jean Fugère, « Pourquoi pas dimanche ? », Radio-Canada

 

Paru le 10/09/12

Vu d'ici tout est petit

232 pages

978-2-923511-98-6

Nicolas
Chalifour

Revue de presse

« Un roman surprenant que ce Vu d’ici tout est petit! Des personnages plus vrais que nature dans un univers truffé de mystère. Une découverte! »

« Nicolas Chalifour nous fait visiter l’envers du décor à travers les yeux aiguisés et la langue inventive d’un naïf éclairé, qui nous décrit sous un angle nouveau les absurdités, les travers et les perversités de notre société. »

« Un véritable trésor d'inventivité tant sur le plan du langage, avec son style en boucle quasi enfantin, que sur celui de la singularité de son point de vue. »

Kim Leblanc Les Libraires Frank Vignal Prix des libraires 2010 Éric Paquin Voir

« Un roman qui se lit avec tellement d'aisance, de plaisir et de ludisme. »

« Le petit être vivant observe, se faufile, désire en secret, longe les murs "pour être vigilant". »

« Avec ce premier roman, une nouvelle voix s'ajoute à la littérature québécoise, une voix fraîche, intelligente à souhait, au registre parfaitement posé. »

Lorraine Pintal Vous m'en lirez tant Christian Desmeules Le Devoir HANS-JÜRGEN GREIF QUÉBEC FRANÇAIS

« Une langue insolite et drôle, parfaitement idoine pour son sujet, qui ne cesse de surprendre et d'emporter le lecteur à toute vitesse au travers d'un monde qu'on a le plus grand plaisir à découvrir. »

« Un livre drôle, amusant, qu'on a plaisir à lire, dans une langue tout à fait neuve, il y a un côté jamais lu ici... Ça m'a complètement séduit... J'espère qu'il y aura une suite. »

Vittorio Frigerio Études francophones Jean Fugère Pourquoi pas le dimanche - Radio-Canada

Du même auteur