Série P

Frères

Deux frères ont pour terrain de jeu les marais côtiers et pour jouets les os d’animaux charriés par les vagues. Un jour, ils prendront le large pour retrouver leur chien de père, homme de passage venu de la mer et vite reparti. Une odyssée fraternelle débutera alors, amenant l’aîné à perdre son humanité et à découvrir le goût du sang. Car il faut bien survivre quand la violence du monde risque de vous engloutir.

Roman d’aventures, Frères entraîne le lecteur dans des paysages marécageux peuplés de corbeaux, d’enfants-sangsues, d’un pantin de bois, de vieilles chèvres, et sur un océan agité par de furieuses tempêtes. Avec toujours, même au coeur de l’apocalypse, l’envie du bonheur et de l’enfance ancrée au fond des corps.

« Glauque, cruel, féroce : Frères serait un roman sans pitié si chacune de ses parts d’ombre n’était illuminée par l’écriture limpide et rédemptrice de David Clerson, qui donne à l’amour fraternel ses lettres de noblesse. » – Martine Desjardins, L’actualité

 

Paru le 06/04/15

 

Grand prix littéraire Archambault 2014

Lauréat du Festival du 1er roman de Chambéry au Québec

 

 


Frères

148 pages

9782923975474

David
Clerson

Revue de presse

« Frères, une odyssée au goût de sang. Une entrevue avec David Clerson. »

« Glauque, cruel, féroce : Frères serait un roman sans pitié si chacune de ses parts n'était illuminée par l'écriture limpide et rédemptrice de David Clerson, qui donne à l'amour fraternel ses lettres de noblesse. »

« Soyons francs : Frères est un roman qui dérange, en raison de sa force, de son propos. Il a un petit quelque chose de Dogville, mais aussi du Grand cahier. Un premier roman tout aussi astucieux que téméraire. »

Marie-Louise Arsenault Plus on est de fous, plus on lit! Martine Desjardins L'Actualité Les Libraires

« Ça ne ressemble à rien de ce que vous avez lu en 2013, peut-être à rien de ce que vous avez lu, point. »

« Amalgame surprenant de conte et de roman d'aventures, Frères est une épopée violente qui prend des allures de légende ancienne. Un premier roman singulier, ancré dans une tradition d'un autre temps et porté par une langue moderne. »

« Frères est une fable unique en son genre, un roman inclassable et pourtant si saisissant, une réelle odyssée aux saveurs chimériques. »

Dominic Tardif La Tribune Marie-Michèle Giguère Lettres québécoises Jérémy Laniel Revue Les Libraires

« Les humains sont humains en ce qu'ils sont fragmentés, incomplets et qu'ils courent sans trêve, jusqu'à leur fin, hantés par les liens qui les unissent, derrière une chose qui les dépasse. »

Anne-Marie Régimbald Liberté

Du même auteur