Noir

ZEC La Croche

Haute-Mauricie. Le train avance lentement entre lacs et forêts. À la gare de Rapide-Blanc, la vieille Mikona Awashish en descend pour rejoindre sa fille, qui l’attend sur le quai. Par la fenêtre du wagon, l’agent de protection de la faune André Chillas épie les deux Atikamekw, persuadé qu’elles sont là pour braconner. Mais c’est à un autre type de chasse que les femmes ont l’intention de s’adonner. Et elles entraîneront dans leur sombre dessein la jeune Lorie, venue se recueillir au bord du lac à Matte, sur le site de camping où sa mère a été tuée l’été dernier. Un paradis où, la nuit venue, rôdent toutes sortes de prédateurs.

 

 

 

Parution le 18/03/20

ZEC La Croche

174 pages

978289220067

Maureen
Martineau

Revue de presse

« L’autrice a la plume aiguisée lorsqu’il s’agit d’écrire une enquête criminelle et de guider le lecteur sur différentes pistes. »

« L’écriture de Martineau se fait parfois lumineuse, d’autres fois sombre, en parfaite communion avec la nature qu’elle décrit. Certains passages donnent l’impression que l’on est soi-même en train d’entrouvrir la tente au petit matin et de voir les rayons du soleil dissiper la brume qui s’élève lentement au-dessus d’un lac alors que tous les oiseaux de la forêt chantent leur joie d’être là… »

« Table ronde Les enquêtes québécoises au féminin avec Maureen Martineau, Catherine côté et Catherine Sylvestre »

Marie-Ève B. Alarie L'Écho Michel Bélair Le Devoir

« Brutale, habile, à la fois organique et soignée, la plume de Maureen Martineau offre un polar particulièrement noir et plutôt original qui agrippe de ses racines puissamment féminines l'attention du lecteur. »

« Entre les chasseurs et les proies se déroule une histoire aussi noire qu’une nuit sans lune. »

« Entrevue avec Maureen Martineau.  »

Josianne Létourneau Librairie du Square Marie-France Bornais Le journal de Québec Marie-France Bornais Le journal de Québec

« J'ai adoré ce livre! »

« Meurtre, agression sexuelle, suicide, tous les ingrédients sont réunis dans ce roman pour nous captiver. Une écriture évocatrice, remplie de points de suspension. C’est bien réussi. »

« Un petit roman noir dense et corsé. »

Chrystine Brouillet Salut bonjour Patricia Powers Facteur matinal Julie Roy L'Actualité

« Entrevue avec Maureen Martineau »

« C'est vraiment formidable ! »

« Maureen Martineau est d’une redoutable efficacité pour lier thriller et enjeux sociaux. »

Manon Toupin La Nouvelle Union Bärbel Reinke Les matins éphémères Josée Boileau Le Journal de Montréal

« Finement écrite, cette captivante novella ou mini-roman noir de Maureen Martineau nous propose une excursion mouvementée dans une nature sauvage, aussi dangereuse que belle, où une ourse affamée tient la vedette. »

Norbert Spehner

Du même auteur