Romans

Avec un poignard

Miné par les déceptions amoureuses et filiales, un homme décide d’aller se perdre à Las Vegas. Entre les amants, les rencontres anonymes et la consommation de substances diverses, il s’abandonne à la bête qui sommeille en lui. Des mois plus tard, on le retrouve à Berlin, où il tente de comprendre la brutalité qui l’habite et l’engourdissement général qu’il ressent.

Récit de l’intime et de la violence, Avec un poignard porte sur les relations factices, la mémoire et le deuil. C’est aussi un roman qui laisse parler la colère. Celle d’un fils envers un père fuyant depuis toujours, absent, ailleurs.

 

 

Parution le 16/09/20

Avec un poignard

256 pages

9782898220142

Mathieu
Leroux

Revue de presse

« Entrevue avec Mathieu Leroux.  »

« Le récit se déroule à la première personne et c’est un choix habile de Mathieu Leroux puisque le lecteur est ainsi à même de pleinement partager les passions, les souvenirs, mais également les contradictions et les faux-semblants de son protagoniste. Un parcours fascinant! »

« Table ronde Confidences d'écrivain.e.s avec Mathieu Leroux et Catherine Mavrikakis »

Marie-Louise Arsenault Plus on est de fous, plus on lit! Benoit Migneault Fugues

« Ce qui m’intéressait, c’est l’impossibilité d’un lien : pourquoi on s’attache à des relations qui sont perdues d’avance, quand il n’y a aucune garantie de retour d’amour ? Entrevue avec Mathieu Leroux
 »

« Dans ce nouveau livre, Mathieu Leroux renoue avec le style percutant, très urbain et d'une forte sensibilité de Dans la cage. Le lecteur embarque aux côtés du narrateur parti sur les traces d'un amour manqué de Las Vegas à Berlin. »

« Avec un poignard est un splendide roman qui s'offre à nous comme une proposition de trip, où il est question de liberté chèrement acquise. »

Dominic Tardif Le Devoir Marine Gurnade Librairie Gallimard Éric Chouan Mission encre noire

« Ce récit qui sent l’alcool et le sexe, plein de tension et parfois de violence, a sa propre vérité. Il happe par sa langue forte en images, un style intense et une forme hybride dont l’auteur maîtrise parfaitement les glissements. »

« Un deuxième et (encore plus) percutant roman. »

Alexandre Vigneault La Presse Dominic Tardif Le Devoir

Du même auteur